Tout savoir sur le contrat de location en self stockage

A propos du contrat de location d’un centre de self-stockage (garde meuble libre service)

 

Nous savons tous qu’il faut porter une attention particulière aux petites lignes d’un contrat avant de nous engager. Le self-stockage n’est pas différent des autres entreprises. La majorité des garde-meubles ont une bonne réputation. Mais, chaque contrat à ses inconvénients et il est parfois difficile pour une personne lambda de comprendre les petites lignes, souvent du jargon juridique. Avant de vous engager, il est judicieux de demander un exemple de contrat de location box à chaque garde-meuble qui vous intéresse. Lisez-les attentivement à la maison. Cela vous aidera à choisir le bon fournisseur de box de stockage, celui qui est le mieux adapté à vos besoins. Cela vous permettra aussi d’éviter les mauvaises surprises. Il y a donc certains points qui doivent attirer votre attention quand vous devez choisir un garde meuble.

 

 

 

 

Accords généraux du contrat self-stockage

Vos droits, vos affaires sont « protégés » par le contrat de location que vous signerez. Bien qu’un contrat de location de box self-stockage peut paraître simple, il est important de se rappeler que le contrat sert aussi à protéger le centre de box à louer. Par exemple, vous devez savoir ce qui se passe en cas de retard de paiement. Certains garde-meubles accéderont à vos affaires si le retard est trop important ou mettrons vos affaires aux enchères. Vous devez également vérifier l’accès des employés. La plupart des centres d’entreposage ne donnent pas accès aux employés. Ils n’ont pas le droit d’accéder à votre boxe de stockage. Certains contrats prévoient de déplacer vos affaires d’un espace de rangement à un autre, à leur discrétion. C’est très bien en cas de situation d’urgence, mais pas si le manager veut louer votre box ou container à un autre client car l’emplacement est privilégié.

Les équipement «libres» et l’utilisation de véhicules

La plupart des garde meubles en libre service offrent une utilisation libre de matériel de manutention, voir de véhicule de déménagement. Lisez bien les petites lignes car dans certains centres de self-stockage libre ne veut pas dire gratuit.   

Assurance

La majorité des managers de boxe à louer proposeront une assurance pour couvrir les biens entreposés dans l’espace loué. Si vous prenez l’assurance du loueur, lisez attentivement toutes les lignes du contrat pour voir comment vous êtes couvert. Aussi, si vous ne prenez pas l’assurance chez eux, il se peut que vous soyez moins bien couvert. Vous devez à chaque fois vérifier que les tarifs proposés sont concurrentiels. Surtout si l’opérateur de self-stockage insiste fortement pour que vous preniez l’assurance chez lui.

Coûts supplémentaires à la location du box de stockage

Certaines entreprises peuvent vous proposez un tas de services, d’options supplémentaires qui sont payants. Par exemple, certains centres vont insister pour que vous achetiez le cadenas chez eux. Peut-être est-il de très bonne qualité ? Ou pas ? A vous d’être vigilant. En self-stockage, vous ne devez jamais payer pour accéder à votre box. Beaucoup de centres  proposent des cartons et du matériel d’emballage, ce n’est pas gratuit. Certains proposent la réception de marchandises pour les professionnels. Ce service peut-être payant. Vous devez bien vous renseigner pour bien évaluer le coût réel de votre stockage ou de votre déménagement.

Frais de main-d’œuvre

Certains opérateurs de self stockage proposent de la main d’œuvre pour vous aider à décharger vos biens, les placer dans le boxe de stockage… A moins qu’il y ait une promotion, il est rare que ce service soit gratuit.

Dépôts, conditions de location et les délais de préavis du garde-meuble

Beaucoup d’entreprises demandent un dépôt de garanti avant de souscrire au contrat de location. Ce dépôt devra être remboursable quand vous reprendrez vos affaires. Vérifiez toujours les conditions avant de verser ce dépôt. Beaucoup de centres de self stockage exigent que vous laissiez le box vide et ouvert quand vous le libérez. D’autres demandent que vous passiez à l’accueil pour résilier votre contrat. Vérifiez bien ce point pour ne pas avoir à payer de frais supplémentaires. En ce qui concerne le loyer et l’assurance, vérifiez bien s’il y a un remboursement au prorata des jours non utilisés. Si vous partez en cours de facture, il serait dommage de payer les jours non utilisés de location de la pièce louée. Vérifiez aussi le délai du préavis de départ. Certains garde-meubles proposent des préavis de 7 jours, d’autres d’un mois. La plupart des entreprises de location box comprennent que l’avantage du self-stockage est la flexibilité et la rapidité d’accès. Par exemple, si une entreprise propose un préavis de plus de 1 mois, je vous déconseille de l’utiliser. Sauf si votre utilisation est pour du très long terme.

Condition de stockage : température, poussière

De nombreux centres proposent des boxes en intérieur et en extérieur. Bien que le box en accès direct, situé en extérieur soit attrayant car plus facile d’accès, il faut faire attention. Par exemple, si avez des meubles ou des affaires sensibles, un espace de rangement en intérieur est conseillé. Il y aura moins de variation de température, les conditions de stockage seront meilleures. 

Pour trouver un centre de self-stockage ou un garde-meuble en libre-service, consultez les offres sur le site www.location-gardemeuble.fr. Ce site propose le plus grand choix de location box de stockage en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *