Stockage bateau

Où stocker votre bateau ?

Lorsque vous possédez un bateau, vous avez besoin de savoir où le stocker lorsque vous ne l’utilisez pas. Certaines personnes se contentent de le conserver dans un grand garage à la maison, certains préfèrent le stocker sur l’eau à un port de plaisance, et d’autres préfèrent le ranger dans un box de stockage à terre. Au moment de stocker votre bateau, vous devez évaluer avec soin la disponibilité du site d’entreposage, son caractère pratique et votre budget.

Le remorquage:

Ceci est l’option la moins chère, car elle est sans frais pour vous. Il vous suffit de stocker votre bateau sur une remorque dans votre allée ou dans votre cour. Si vous avez un petit bateau, vous pouvez stocker votre bateau dans votre garage. Si vous stockez votre bateau à la maison, il est facilement accessible toute l’année, si vous avez un beau jour au milieu de l’hiver, votre bateau est très simple à prendre. N’oubliez pas de consulter votre manuel du propriétaire pour les règles de sécurité, des instructions sur la capacité de remorquage, et des conseils. Vérifiez également auprès de votre ville ou votre syndic si votre bateau peut être garé à l’extérieur de votre logement (que ce soit dans la rue, une allée, ou dans la cour) si vous prévoyez de stocker votre remorque ailleurs que dans votre garage.

Stockage en Société de gardiennage :

Notez que si vous avez une remorque, vous pouvez stocker votre bateau sous abri, au sec dans un grand hangar récent, à l’abri du soleil et des intempéries ou à l’extérieur dans une enceinte sécurisée.

Le remisage sur bers

Définition du mot « ber »: un ber est une charpente qui supporte, une fois sortis de l’ eau, les bateaux de plaisance (voiliers, bateaux à moteur) pour l’ hivernage, le stockage et la réparation. Le ber métallique et galvanisé est statique. Il est constitué d’un socle (plus précisément d’un cadre) sur lequel est soudée ou fixée à chaque angle une chandelle téléscopique et réglable terminée par un patin inclinable. Les quatre patins permettent d’épouser la forme de la coque du bateau. Certains bers statiques ont également une charpente intérieure qui permet de faire reposer la quille lorsqu’ elle est courte. Ce type de ber statique est réservé aux navires de faible tonnage. Lorsque des réparations sont effectuées à bord, le ber statique ne supporte pas le bateau. L’embarcation repose au sol sur sa quille et les chandelles du ber ne servent qu’à maintenir verticalement le bateau. Il existe aussi des bers indépendants fixes qui sont constitués d’un socle en forme de « H » et de deux chandelles téléscopiques terminées par un patin. Ce type de ber permet de mieux régler la distance en longueur entre le ber à l’avant du bateau et celui à arrière.

Le remisage sur bers ou remisage à sec est une option qui convient aux petits bateaux. Le bateau est entreposé dans un hangar couvert, rempli de bers ressemblant à des remorques. Pour utiliser votre bateau, il faut appeler avant, car on utilise un chariot élévateur ou un autre appareil de levage pour aller chercher votre bateau et le mettre à l’eau. Lorsque vous avez terminé votre navigation, vous attachez votre bateau et un employé du hangar de stockage s’occupera de le ranger et de l’entreposer.

Ce type de stockage augmente la place chez vous et offre un environnement sain.

Stockage en Marina:

Si vous possédez un grand bateau qui est trop grand pour le stocker ailleurs, ou si vous possédez un petit bateau et que vous voulez un accès facile à l’eau, , une cale de mouillage dans une marina est une bonne solution pour vous. De nombreuses marinas offrent un stockage en hiver et des services pour votre bateau. Certaines ont même des douches, des téléviseurs, des restaurants, et un accès Wi-Fi., des prises électriques, des installations de rincage. L’avantage de stocker dans une marina, c’est que vous n’avez pas besoin de téléphoner à l’avance et vous êtes libre de déplacer votre bateau. De plus, vous pourrez faire connaissance avec d’autres plaisanciers.

Vous vous présentez sur le quai, au pied de votre bateau, et c’est parti ! Les prix varient d’une marina à une autre et selon la superficie de votre bateau.

Achetez votre cale de mouillage

Dans certaines marinas, vous pouvez acheter une cale de mouillage. Lorsque vous achetez la zone de mouillage, vous avez les droits exclusifs de l’utiliser et les droits à l’espace commun de la marina Une fois que vous possédez votre zone de mouillage, vous pouvez l’utiliser, le louer ou le vendre comme vous le feriez d’une maison Celle-ci devient alors un actif à long terme et cet achat résout une fois pour toute la grande question du site de remisage de votre bateau; question qui se pose chaque année et qui est particulièrement préoccupante là où la demande est très forte.

Liste des contrôles pour l’hivernage de votre bateau :

Prendre les précautions appropriées lors de l’hivernage de votre bateau est très important si vous voulez que votre bateau soit prêt à être utilisé quand le printemps arrive. Ne pas faire un bon hivernage de votre bateau peut causer des dommages importants tels que des fissures, des fuites, la corrosion et le gel des tuyaux. Le gel, l’humidité et la corrosion peuvent amener à des factures d’entretien élevées. Afin d’éviter des réparations coûteuses au printemps, il est important de prendre les précautions appropriées à l’automne.

Voici quelques mesures nécessaires pour l’hivernage de votre bateau :

  1. Trouvez un emplacement de stockage. Vos options sont de stocker dans votre garage, dans votre allée ou la cour, le stockage sur bers, le port de plaisance, ou un centre de stockage (hangar, self stockage). N’oubliez pas de consulter votre manuel du propriétaire pour les règles de sécurité, des instructions sur la capacité de remorquage, et des conseils de stockage. 
  2. Nettoyage. Assurez-vous et donnez à votre bateau un nettoyage en profondeur aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Cela permettra aussi de découvrir tout ce qui pourrait avoir besoin d’être réparé avant de le ranger. Nettoyez votre bateau et appliquez un antirouille sur votre direction et câbles de commande et sur le matériel métallique. 
  3. Réparation des dégâts. Il est préférable de traiter tout ce qui est cassé, usé ou endommagé à l’automne lorsque les chantiers sont moins occupés qu’au début du printemps, période de forte affluence. Ne laissez pas une fissure pendant l’hiver car les dégâts pourraient s’aggraver.
  4. Électroniques. Tous les composants électroniques doivent être enlevés et stockés dans un endroit sec et chaud et en lieu sûr.
  5. Moisissure. Les coussins, rideaux, voiles, vêtements de flottaison individuels, et les extincteurs doivent également être stockés hors du bateau. Les coffres et les tiroirs doivent être maintenus ouverts pour aérer, et le réfrigérateur doit être vidé. Pour éviter la moisissure, ventilé au maximum l’intérieur de votre bateau.. Un déshumidificateur peut aider à empêcher l’humidité. Veillez à placer des boîtes de bicarbonate de soude le long de votre bateau pour absorber l’humidité.
  6. Système d’alimentation en eau douce : Purgez entièrement le réservoir d’eau douce et le chauffe-eau. Isolez le chauffe-eau en débranchant les canalisations d’admission et d’évacuation puis en les reliant entre elles. Faites circuler de l’antigel non toxique dans toutes les canalisations puis ouvrez tous les robinets, y compris celui de la douche et de toute l’installation pouvant être lessivée de la sorte, jusqu’à ce que l’antigel commence à sortir. Mettez également de l’antigel non toxique dans le chauffe eau.
  7. Carburant et antigel. Remplissez chaque réservoir de carburant afin d’empêcher une accumulation de condensation au cours de l’hiver. Ajoutez un conditionneur d’essence en suivant les instructions qui accompagnent le produit. Remplacez tout filtre à carburant et séparateur d’eau.
  8. Huile. Faites tourner le moteur pour le réchauffer et changez l’huile pendant qu’il est chaud. Veillez à changer le filtre à huile.
  9. Moteur. Vous aurez également besoin de changer le liquide de transmission, retirer les bougies, et utilisez de l’ «huile à brumiser » et laver le moteur à l’eau douce.
  10. Peinture. Enlevez le sable du bateau et repeindre pour prévenir la rouille.
  11. Batterie. Débranchez les câbles de batterie et retirez la batterie. Nettoyez les extrémités, lavez la batterie avec un mélange d’eau et de bicarbonate de soude, et rincez à l’eau distillée. Appliquez une légère couche de graisse sur les extrémités de la batterie et des câbles. Assurez-vous d’utiliser un chargeur pour maintenir la batterie chargée. Ranger dans un endroit sec et sûr.
  12. Lecteur Stern. Inspectez soigneusement le disque arrière et enlever toutes les plantes ou les bernaches de l’unité inférieure. Pour les moteurs mixtes avec des bottes en caoutchouc, veillez à vérifier pour les fissures ou de trous. Assurez-vous de la graisse tous les raccords et vérifier les niveaux de fluide.
  13. Les fonds de cale. Vérifiez si les cales sont sèches et propres. Éliminez les taches d’huile avec une brosse dure trempée dans l’eau chaude et le savon. Une fois les cales nettoyées, vaporisez un lubrifiant hydrofuge et ajoutez un peu d’antigel pour empêcher l’eau de geler.
  14. Bâche. Assurez-vous de bien couvrir votre bateau avant de le stocker, même s’il est entreposé à l’intérieur. Assurez-vous que l’air puisse passé sous la bâche afin d’éviter la condensation.

La plupart des polices d’assurance ne couvrent pas les dommages causés par le manque d’entretien, c’est pourquoi l’hivernage est très important. La meilleure façon pour que votre bateau passe bien l’hiver est de vérifier votre manuel du propriétaire car chaque bateau est différent. Renseignez-vous aussi auprès de professionnels. Mieux vaut prévenir que guérir !

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *