Paris : le self-stockage en effervescence

La capitale s’ouvre aux nouveaux opérateurs et change d’envergure. Excellente nouvelle pour les franciliens ! Plus d’offres, de lieux, de prestations différentes leur sont proposés.

Depuis un an, le mouvement s’accélère, les opérateurs historiques sur la capitale ne sont plus seuls.  La preuve en est Box Plus vient d’ouvrir un site près de Nation, il s’agit de son premier centre dans la capitale.

 

 

 

Le dernier-né Annexx est tout près de la gare Saint Lazare. Cette ouverture avait d’ailleurs été retardée suite à l’action judiciaire intentée par Une Pièce en Plus. Une Pièce en Plus a perdu en première instance, ce qui a été confirmé par la cour d’appel.

Homebox ouvrira un site avenue Foch, d’ici la fin de l’année 2018. Locakase annonce sur son site web, deux prochains centres à Paris. BlueSpace recherche activement plusieurs emplacements sur Paris. Shurgard a embauché un prospecteur foncier dédié à Paris.

Longtemps cantonné à la périphérie de Paris, les sites de self-stockage investissent la capitale (en 2017, seulement quinze sites pour plus de deux millions d’habitants intra-muros) cette nouvelle carte insuffle du dynamisme.

 

Chaque nouveau site s’inscrit dans une approche plus vertueuse, en accentuant le tri des déchets. Ils sont aussi moins gourmands en énergie, équipés de Led. Les services aux clients se multiplient. Bien sûr, tous les sites ne sont pas encore basse consommation, mais la tendance est forte.

Ces nouveaux centres de self-stockage changent aussi de fonctionnalité, se rapprochent du cœur des villes avec des dimensions plus adaptées. De quelques dizaines de mètres carrés au centre à plusieurs milliers en périphérie.

Les usages et les utilisateurs se démultiplient, de l’auto-entrepreneur à la multinationale, en passant par le jeune urbain doté de nombreux équipements sportifs à l’expatrié. La durée d’entreposage va d’une journée au sans limite.

Cette nouvelle génération de self-stockage ne se limite plus au simple entreposage, devient un partenaire des usagers, au plus près des changements. Qui aurait prévu de stocker le vélo du hipster, celui-ci l’ayant remplacé ces derniers mois par une trottinette électrique, sans toutefois se résoudre à s’en séparer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *