Logement encombré : 3 choses pour se libérer !

Comme le corps humain, votre logement doit trouver son équilibre. Votre habitation devra être sécurisée, chaleureuse, fonctionnelle et propre.

Notre société trop consumériste et matérielle a pour conséquence d’accumuler un tas de choses dans les logements et de ce fait crée du désordre chez nous. Les murs sont rarement extensibles et le manque de place se fait souvent ressentir, surtout dans les grandes villes comme Lyon, Paris, Marseille, Bordeaux, Toulouse ou Lille. L’encombrement de nos logements affecte non seulement notre espace de vie mais également notre famille. Toutes les personnes qui vivent sous le même toit « encombré » comprennent qu’il faut faire de la place et désencombrer les espaces à vivre.

Alors comment faire, pour réellement, se débarrasser du surplus accumulé ?

Quand un logement est trop encombré, le désordre a des effets secondaires : hausse du stress, diminution de la productivité, argent gaspillé. Parfois cela nuit à votre santé. Le désordre fait aussi du tort à vos relations avec les autres. Jeanne n’osait plus inviter d’amis, par honte de montrer le désordre de son appartement à ses invités.

Alors, pourquoi est-ce si difficile de se séparer de certaines choses ? Et, pourquoi continuons nous d’accumuler un tas de choses après avoir effectué un tri gigantesque ?

 

 

En cette forte période de déménagement, nous sommes nombreux à louer un box en garde-meubles. Même si il est difficile de se séparer de certaines choses, effectuer un tri au préalable est impératif. Déménager sera plus facile et plus économique, idem pour le stockage. Vous allez louer un espace plus petit donc moins coûteux.  A quoi cela sert de louer un box pour des affaires qui n’ont pas de place dans votre futur logement ou qui n’ont pas de valeur financière ?

Nous allons vous donner des astuces pour désencombrer. Vous comprendrez ce que c’est vraiment. Vous comprendrez également les effets négatifs sur votre maison et votre vie quotidienne. Nous allons vous aider à dire « au revoir » pour de bon. « Au revoir » signifie « Adieu » !

 

 

Voir le désencombrement pour ce qu’il est

Le désordre dans votre logement est le résultat de décisions non prises.

Dans le cas d’une thésaurisation extrême, tous les trésors accumulés sont des décisions non prises. Une bonne nouvelle ! La solution est en vous : volonté et pouvoir de prendre une décision.

Comment faire ? Nous vous conseillons de fermer les yeux pendant 30 secondes et de respirer profondément. Une fois les yeux ouverts, mettez-vous en mode « prise de décision ». Sautez le pas et ne soyez plus paralysé comme vous l’avez été pendant de nombreuses années.

Regardez autour de votre pièce et regardez avec vos « nouveaux » yeux. Prenez une chose à la fois. Et posez-vous ces 3 questions :

  • Qu’est-ce que c’est ?
  • Pourquoi est-ce ? A quoi cela sert?
  • Où cela va ? A-t-il sa place chez moi ?

Attaquez pièce par pièce. Une chose à la fois. Commencez donc par une pièce de chez vous, prenez chaque objet ou meuble et posez-vous ces 3 questions. Ensuite, passez à l’action : agissez. Et, ne remettez pas en cause votre décision. Plusieurs solutions s’offrent à vous : garder (chez vous ou dans un box de stockage en garde-meuble), jeter, recycler, donner, vendre. Ces catégories vous aideront grandement à passer à l’action et à avancer dans votre processus de désencombrement.

Rappelez-vous toujours que nous « utilisons » ces objets et meubles. Ils sont très souvent remplaçables, contrairement aux gens, à votre famille ou à vos amis. Nous aimons les gens qui nous entourent, pas les objets. Il faut que votre « pensée » change sur le fait de « posséder ». La possession pour la possession ne sert à rien. Ce ne sont que des choses que vous utilisez. Vous trouvez une sorte de réconfort, de liberté à être lié à ces objets qui ont de la valeur. Cette valeur et cette liaison se caractérise par la possession.

 

 

 

Une chose à l’intérieur, une chose à l’extérieur

Lorsque vous apportez quelque chose dans votre logement : vêtement, paire de chaussures, imprimante, bibelot, cadre ou autre chose, sortez une autre chose de votre logement. La « chose » que vous avez mis dans votre logement prend la place d’une autre. Lorsque vous introduisez un article que vous venez d’acheter, vous avez pris la décision que votre maison a besoin d’une autre « possession » et qu’une autre ne vous sert plus. Détruisez-la, recyclez-la, donnez-la, ou vendez-la. N’attendez pas. Prenez une décision et agissez immédiatement. Cette pratique toute simple maintiendra un équilibre constant dans votre habitation.

 

 

Que puis-je garder?

Soyons honnêtes, les choses coûtent de l’argent.

La plupart des personnes ne jettent pas car un objet ou un meuble coûtent chers. Ces euros précieux sont une des raisons qui nous font garder et accumuler. Si nous jetons un article, c’est comme si on jetait de l’argent par la fenêtre. Ce raisonnement n’est pas faux et est très compréhensible. Nous avons tous besoin d’argent pour vivre. Cette sécurité recherchée est une excellente raison pour ne pas jeter et accumuler. Entourés de biens de valeur, nous sommes en sécurité. Nous avons donc le droit de nous encombrés !

Je vous comprends tellement car c’était mon cas. Croyez-le ou non, mais je me promène souvent dans ma maison et je regarde tous mes biens comme de l’argent. C’est étrange pour certains mais cela fonctionne ! Je regarde quelque chose que j’ai acheté. Je me dis : il m’a coûté x euros. Est-ce que je l’ai utilisé ? Non. D’accord ! Est-ce que je peux le rendre en magasin ? Est-ce que j’ai la facture ? Est-ce que je peux le vendre ? Le recycler ? Le donner ?

Mon amie Sonia à un autre raisonnement : elle regarde un objet et se demande : est-ce qu’il a de la valeur ? Elle ne garde que les objets d’une bonne valeur. Est-ce que cela la rend heureuse quand elle le voit (l’objet en question) ? Est-ce qu’il prend beaucoup de place ? Est-ce qu’il a sa place chez elle ? Elle privilégie les articles design à forte valeur financière. Par conséquent, tous ce qui n’a pas de valeur n’a pas trop sa place chez elle. C’est une façon de faire. Mais ça fonctionne !

Avant d’acheter un nouvel objet ou un meuble, demandez-vous toujours si vous pouvez le rapporter, dans le cas où il ne trouve pas sa place chez vous. Mesurez avant d’acheter (surtout pour les canapés, lit et fauteuils). Si vous le mettez dans votre maison, quel objet va ressortir, lequel va-t-il remplacer ? Allez-vous réellement l’utiliser ?

 

 

Dans le cas d’une promotion alléchante, demandez-vous : est-ce que je l’aurai acheté à prix fort ? Ma voisine utilise un complément à ces questions : elle est dans le magasin, tentée de repartir avec son nouveau trophée, qu’elle voit parfaitement dans sa maison. Elle est sous le charme de cette promotion à ne pas rater ! Alors, elle se pose toutes ces questions immédiatement. Mais, son truc est d’ajouter : « je ressors du magasin et si j’estime, après réflexion, que j’en ai besoin, je reviens le chercher. Mon envie du moment passe souvent au bout de quelques heures ou de quelques jours, selon le coup de foudre ressentie. Si j’en ai réellement besoin (place, utilité…) et que l’objet est toujours en vente, c’est qu’il était pour moi ! Si ce n’est plus le cas, c’est qu’il n’était pas fait pour moi ! ». Cela évite de céder trop facilement à la tentation d’acheter pour acheter. Elle introduit une dose de hasard. Elle fait confiance au destin.

Quand vous comprenez que les choses vous coûtent réellement de l’argent et que vos habitudes de dépenses sont parfois malsaines, que cela va contribuer à votre fouillis, vous avez fait un grand pas. Les méthodes ci-dessus sont simples pour accumuler de l’argent pour partir en voyage ou faire une autre chose. Cette méthodologie simple vous permettra d’économiser, de ne pas perdre d’argent à cause de votre mauvaise habitude. En vendant vos trésors accumulés (qui n’ont pas de place chez vous), vous pourriez même en gagner grâce aux brocantes ou aux site internet comme Le Bon Coin, Vide-Dressing, E-Bay… Surtout quand l’on sait qu’il est très difficile de replacer un objet que l’on détient depuis plusieurs années. S’il n’a pas trouvé sa place dans votre maison durant ces dernières années, croyez-vous sincèrement qu’il la trouvera dans les 15 mois prochains ?

 

 

Choisissez une chose à la fois dans votre maison. Regardez-la vraiment. Passer en revue toutes les choses, même les objets que vous avez depuis longtemps et auxquels vous ne faîtes plus attention. Avec votre nouvelle paire de yeux, posez-vous les questions suivantes : est-ce que je l’utilise ? Puis-je le consommer ? Puis-je décorer avec ? Puis-je le porter ? Puis-je le mettre dans mes cheveux ? Puis-je le retourner dans le magasin si cela ne va pas chez moi ?

C’est une bonne méthode pour votre portefeuille mais aussi pour la planète. Cela vous permet de sortir du cycle de la consommation. Le tri vous permet de garder le contrôle de vos biens. Vous allez y voir plus clair dans votre logement. La sensation de liberté et de bien-être sera beaucoup plus prononcée que si vous étiez encombré.

Connaître sa maison vous libèrera. C’est cela la vraie liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *