La vérité sur le garde-meuble entre particuliers ou le stockage collaboratif

Depuis peu, le stockage entre particuliers (costockage) a fait son apparition en France. A première vue, le concept paraît attrayant mais qu’en est-il quand on regarde de plus près ce type de garde-meubles ?

 

 

Avant propos :

Airbnb ? Vous avez peut-être entendu parler de l’histoire de Nigel Warren, un habitué de Airbnb qui a été condamné à plus de 40 000 dollars d’amendes par son propriétaire et les agents de la ville de New-York pour avoir loué une chambre dans l’appartement qu’il occupe pour 100 dollars la nuit. Cette économie collaborative est-elle vraiment légale ? A première vue, non. Ici, il s’agit d’une concurrence déloyale vis-à-vis des hôteliers.

Uber ? Vous avez tous entendu parler de Uber. Après avoir lancé son service de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), considéré par les chauffeurs de taxis comme une concurrence déloyale, Uber a lancé un autre service, baptisé UberPOP. Son principe est simple : presque n’importe quel particulier peut s’improviser chauffeur et transporter plusieurs clients à la fois. Une forme de covoiturage, mais payant et pour lequel Uber encaisse 24% du prix de la course. Pour les taxis, ce fut l’annonce de trop : ils ont poursuivi en justice la société Uber. Mais le gouvernement les a rapidement rassurés, rappelant que le service UberPOP serait interdit dès le 1er janvier 2015 en vertu de la loi Thevenoud. Cette dernière interdit aux particuliers de s’improviser chauffeur pour arrondir leurs fins de mois ? Uber envisage désormais de professionnaliser ceux tentés par l’aventure en leur faisant suivre une formation de 250 heures. Et surtout de leur donner le statut juridique d’auto-entrepreneur dès les premiers mois de leur activité, jusqu’à ce qu’ils arrivent à toucher un salaire correct. Au-delà de 1.200 euros de revenus, les chauffeurs occasionnels seraient alors obligés de créer leur propre entreprise sous le statut d’une EURL. Le successeur d’UberPOP n’aurait alors officiellement plus rien d’un service géré par des particuliers mais par des VTC en devenir, contournant ainsi la future loi Thévenoud.

 

Et le garde-meuble entre particuliers ou costockage collaboratif ?

 

Encore trop petit et peu influent pour soulever la gronde des vrais centres de self-stockage (gérés par de véritables professionnels de l’entreposage et du rangement), il est « peut-être » préférable de rester sage afin d’éviter quelques mésaventures. Kevin Roecker, ancien chef de projet digital d’un des sites de garde-meubles entre particuliers jestocke, conseillait dans un article du blog intitulé « économie collaborative : comment rester dans la légalité », le 26 août 2014, les propriétaires qui souhaitent louer leur cave « Bien entendu en tant que propriétaire vous êtes libres de pouvoir louer votre bien. En effet, deux points dans la législation traitent le sujet de la location de biens immobiliers en France :

– “le logement est à la fois la résidence principale et la propriété de l’occupant” : celui-ci peut occasionnellement louer son bien. Cette location peut s’exercer sans autorisation dans les communes visées à l’article L. 631-7 du CCH tant que la location est occasionnelle et que le logement reste la résidence principale du propriétaire.

– “le logement constitue la résidence principale de l’occupant, mais ce dernier n’est que le locataire dudit logement” : la location à une personne même pour une courte durée pourrait s’apparenter à de la sous-location et dans ce cas elle est prohibée par la loi du 6 juillet 1989 (article 8) sauf accord exprès du propriétaire. »

Cependant en tant que propriétaire, vous ne pourrez pas louer votre résidence principale sur une longue durée. La ville de Paris déclare qu’il est autorisé de louer pendant les vacances sa résidence principale, mais illégale de changer la destination d’un appartement pour le louer tout au long de l’année. » A vous de juger.

Kevin préconise de faire attention à la sous location : « Comme vous avez pu le lire précédemment, si vous êtes locataire, la sous-location est interdite sans l’accord préalable du propriétaire. De plus vous n’avez pas le droit de dégager des bénéfices de la location c’est-à-dire que votre rémunération ne doit pas être supérieure à la location que vous payez à votre propriétaire. »

Sur la déclaration des revenus et de la location de cave ou garage entre particulier, Kevin dit : « Si vous louez une pièce de votre habitat (cave, garage, chambre…) dans le but de vous en servir comme espace de stockage, alors il s’agit là d’une location non meublée. Vous devrez alors déclarer vos revenus comme des revenus fonciers. Si ces revenus fonciers bruts sont inférieurs à 15 000€ par an, vous pourrez ainsi bénéficier du « revenu foncier » c’est-à-dire d’un régime d’imposition simplifié. » Fait-on alors de réels économies quand on loue sa cave et comme nous dises les dirigeants des sites de garde-meubles entre particuliers. Nb : dans un centre de self stockage professionnel, la location du box n’est pas imposable. Il n’y a pas de bail, de taxe.

Le 14 décembre 2014, dans une interview de Nathalie Croisé sur BFM Business, Laure Courty déclare « on est sur tout un pan de l’économie ou le législateur n’a pas encore pris toutes les décisions qu’il faudrait »

Le garde meuble entre particuliers, est-ce sécurisé comme chez un pro ? Soyons transparent, un garde-meuble entre particulier (location d’une simple cave, d’un garage généralement) ne dispose pas du niveau de sécurité (ni des conditions de stockage) d’un garde-meuble professionnel et encore moins d’un centre de self-stockage. Un centre de self-stockage propose des box à louer propres, sous alarme, accessibles librement et gratuitement par digicode (code personnalisé et changer à chaque changement de locataire), le centre est sous vidéo-surveillance. Dans le boxe loué, il n’y a pas d’humidité comme dans une simple cave, pas de terre au sol… En self-stockage le cadenas ou le cylindre de sécurité qui ferme le local est changé à chaque nouveau locataire. Aussi, l’accès à votre espace est étudié pour faciliter les déménagements, des chariots sont prêtés gratuitement pour mettre vos affaires… bref, la liste des différences est trop longue. Ce qui pourrait expliquer l’écart de prix. Sauf que…

 

Le garde meuble entre particuliers dit : « chez nous, 40 à 60% d’économies ». Est-ce vraiment la vérité ?

Non car :

Un box self-stockage de 3 m 2 à Nantes chez Atlanticbox coûte 60 euros ttc/mois. Sur le site costockage, on a une simulation à 63 euros ttc/mois.

Dans le 91, un garde meuble traditionnel géré par un professionnel coûte 43.80 euros ttc/mois sur le site location-gardemeuble.fr. Sur le site co-stockage, la même surface est à 60.87 euros ttc/mois.

Sans compter, les promotions régulières dans les centres de self-stockage comme le 1er mois à 1€ ou moins 50%…

(prix garde-meuble et tarif cave relevés le 25 février 2015)

prix self stockage nantes 1 prix location cave nantes 1 prix garde meuble 91 1 prix garde meuble 91 2

Oui car :

Nous sommes honnêtes, nous avons vu des annonces ou la location de cave était moins chère que chez un professionnel.

Conclusion : il n’est pas systématique qu’une simple location de cave chez un particulier soit moins chère que la location d’un box de stockage ou d’un garde meuble chez un professionnel. Et l’inverse est vrai. Sans se focaliser sur le prix seul, il est important de rappeler que les services et la sécurité ne sont pas du tout les mêmes.

 

La location box entre particuliers, est-ce vraiment collaboratif ?

Forcé de constater qu’« une commission est prise à chaque transaction » sur les sites de garde meuble entre particuliers. Cela ressemble donc plus à un simple business qu’un simple partage. Malheureusement, ici, le partage et la réciprocité ne priment pas comme dans beaucoup d’autres sites collaboratifs (par exemple, trampolinn). On est loin de « l’usage plutôt que la possession », la cave appartient toujours à un propriétaire qui va s’enrichir sur le locataire. Ce type d’économie s’inscrit normalement dans un contexte de défiance des acteurs institutionnels du système capitaliste traditionnel, de crise économique mais aussi d’éthique environnementale.

A propos de l’environnement et de la réduction des émissions de Co2. Dans l’interview du 14 décembre 2014, sur BFM Business, la journaliste Nathalie Croisé demande à Laure Courty s’il y a un véritable impact pour la planète ? Laure Courty, Lauréat des grands prix business durable, déclare « il y a un impact assez direct, si vous regardez les centres de self stockage, vous vous y rendez quand même assez fréquemment, c’est généralement en périphérie des grandes villes et effectivement vous prenez votre voiture pour vous déplacer et puis surtout ça contribue à l’expansion urbaine, c’est-à-dire que pour nous, l’idée,  utilisons déjà le bâti, réhabilitons partiellement peut-être ce bâti, de manière à ce que tout ce maillage territorial de m2 soit valorisé aujourd’hui ». A titre informatif, de nombreux centres de self stockage sont des réhabilitations d’anciens bâtiments et servent très souvent à redynamiser une zone. Aussi, de nombreux centres de self stockage sont dans les grandes villes et on peut y accéder en métro, en tramway, en bus, à vélo…

 

En savoir un peu plus sur l’économie collaborative :

La moitié d’entre nous a participé au moins une fois à un service d’entraide entre particuliers, selon un sondage Harris Interactive réalisé du 15 au 22 octobre 2014 auprès d’un échantillon de 1 000 Français de plus 15 ans. Cet engouement s’explique notamment par « une pénurie d’offre » dans l’économie traditionnelle et par « des prix compétitifs pour les réseaux d’entraide ». Huit Français sur 10 soulignent la difficulté à trouver le bon professionnel pour des petites prestations, se repliant ainsi vers les prestations entre particuliers. En France, le nombre de centres de self stockage progresse rapidement dans le but d’offrir encore plus de choix. La même proportion de sondés (8/10) considère les prestations entre particuliers comme étant « moins chères que celles des circuits traditionnels ». En stockage, la différence n’est pas toujours évidente. Les centres de self stockage proposent très souvent des promotions qui font chuter les prix (1 euro le 1er mois de location, moins 50% sur toute la durée de votre location…) et de nombreux indépendants proposent des prix très bas pour la location d’un box de stockage sécurisé. Sans oublier, les centres de self stockage low cost en conteneur maritime étanche et sécurisé qui propose également de prix très bas. L’économie collaborative serait-elle en passe de supplanter les circuits marchands classiques ? Pas si sûr, car l’étude met aussi en lumière des blocages d’ordre éthique ou légal qui freinent les pratiques collaboratives : 8 français sur 10 considèrent « qu’il y a un risque que cet argent ne soit pas déclaré ».  La même proportion de sondés juge en effet « compliqué » de se livrer « honnêtement » à ces pratiques collaboratives, notamment du fait d’un environnement fiscal perçu comme trop complexe. (cf passage de Kevin Roecker dans le haut de cet article). De même, l’absence de garanties légales en cas de défaillance est un frein à la confiance et donc à l’utilisation des services collaboratifs. 67 % des Français estiment que ces prestations entre particuliers ne sont pas sécurisées. Souhaitons aux sites de stockage collaboratifs de régler ces problèmes avec le temps.  Chez location-gardemeuble.fr, nous pensons que les français sont lucides dans leur choix de consommation. Ils font un arbitrage rationnel entre un garde-meuble traditionnel ou un centre de self stockage et les sites de stockage collaboratifs. Les nouveaux sites de stockage collaboratifs n’ont pas vocation à remplacer une offre déjà existante. C’est tout simplement de la diversification.

Maintenant que vous êtes plus éclairés, libre à vous de faire votre choix. Nous vous proposons de trouver un garde-meuble propre et sécurisé ou un centre de self-stockage près de chez vous sur le site Location-gardemeuble.fr ou de louer une simple cave chez un particulier.

cave meublée
Cave chez un particulier
Box self stockage propre et sécurisé 2015
Box self stockage propre et sécurisé

En savoir plus sur la consommation collaborative

5 pensées sur “La vérité sur le garde-meuble entre particuliers ou le stockage collaboratif

  • 26 février 2015 à 20 h 47 min
    Permalink

    Très bon article. les sites de location entre particuliers annonce des prix inférieurs au garde meuble basés sur des enquêtes de terrain bidon. Vous en faîtes la démonstration. Ce concept n’est pas « collaboratif ». C’est juste du business.

    Répondre
  • 3 mars 2015 à 15 h 41 min
    Permalink

    Bonjour,
    Je profite de cet article pour vous raconter ma petit expérience sur la location de cave par costockage
    j’ai loué une cave à Paris pendant 4 mois, le prix sur le site costockage était compétitif par rapport à un box de Self stockage et pas loin de chez moi. Petit problème avec les prix car ils sont indiqués en M3 et surtout à la semaine ! en faisant le calcul cela devient beaucoup moins intéressant que cela ne le parait ! (les prix dans un centre de self stockage sont par mois et par m2).
    Attention, cela reste quand même un petit peu moins cher, mais pas vraiment si on compare avec le service qu’offre un centre de self stockage. je suis parti au bout de 4 mois car la cave était sombre et peu lumineuse, quand vous croisez une personne dans le couloir des caves de l’immeuble on vous regarde comme une personne suspect mais je suis parti surtout à cause de l’accés. J avais l’impression de dérangé le propriétaire pour avoir les clefs de la cave pour récupérer quelques affaires le soir après le boulot et surtout le dimanche pour prendre mon vélo.
    Je recommande quand même ce genre de location de cave mais pour une semaine ou 2 maxi. J’ai opte pour un petit box dans un centre de self stockage, d’accord un peu plus cher mais tellement plus pratique et plus convivial !

    Répondre
  • 4 mars 2015 à 5 h 37 min
    Permalink

    Je viens de louer une cave à Paris sur le site dont vous parlez jestocke.com et ça me coûte 75 € tout compris par mois alors que quand j’ai appelé une pièce en plus ils m’ont fait un devis à 130 euros. Après je suis tombé sur un proprio très sympa (j’imagine que ça dépend des gens) qui m’a même aidé à porter mes affaires. Voilà expérience super positive parce que trouver si vite une solution à Paris et à ce prix franchement moi j’y suis pas arrivée autrement qu’avec leur site.

    Répondre
  • 4 mars 2015 à 9 h 10 min
    Permalink

    Bonjour, je réagis à la réponse de Julie Devera. Je travaille chez Une Pièce en Plus et je tiens à apporter quelques précisions TRES IMPORTANTES :
    – Julie ne parle pas de surface. Parle t-on de la même taille de box ?
    – « Trouver si vite une solution ». Notre métier chez Une Pièce en Plus est de louer des boxes de stockage. Nous avons donc de la disponibilité pour Julie et pour tous les autres locataires.
    – Il faut comparer ce qui est comparable : chez Une Pièce en Plus, nous louons des box de stockage sécurisés avec code d’accès personnel, vidéosurveillance, cadenas haute sécurité personnel pour fermer le box. Nos boxes sont facilement accessibles. Nous avons sur place des chariots, en prêt gratuit, pour aider nos locataires à déménager. Et surtout nous proposons à la location des box propres, sans humidité, ni poussière, des contrats très flexibles…
    – Le personnel de l’accueil ne fait pas de manutention car nous sommes de véritable professionnel de la location de box. Avez-vous déjà pensé si le propriétaire de la cave se bloque le dos ! Quelle assurance va jouer ? Qui va payer ? Chez Une Pièce en Plus, nous pouvons apporter une solution pour décharger si le client le souhaite. Mais cela sera géré par un professionnel du déménagement.
    – Et pour finir, il est tout a fait normal qu’un box de stockage totalement sécurisé, facile d’accès, avec un contrat très souple (préavis, changement de taille de box sans frais…) et surtout NON IMPOSABLE (pas de taxe, pas de bail) soit un petit peu plus cher qu’une cave pas très propre, sans sécurité optimale.

    Sans oublier, mon avis personnel : je préfère louer chez un véritable professionnel du self stockage qui est dans la légalité, et qui compte des centaines de milliers de locataires depuis plus de dix ans.

    Répondre
  • 7 mars 2015 à 7 h 26 min
    Permalink

    En tant que conseiller en déménagement, chez http://so-demenagement.fr, je trouve des solutions pour l’organisation des déménagements de mes clients. J’essaye de leur proposer une prestation le moins cher possible. Cependant, je garantié un travail de qualité artisanale et professionnelle.
    Effectivement, chacun son métier, et je comprends tout à fait que LES Professionnels du stockage défendent leur « steak ». Nous aussi dans le déménagement nous avons à faire face à des particuliers qui louent leur camionnette le week end et sont nettement moins chers que nos services de locations de camions avec chauffeurs sur http://louez-demenagez.fr.
    Cet article me rappelle un peu le combat des taxis et des VTC. Entre un chauffeur qui paye une licence à 200000 euro pour exercer son activité, et un chauffeur qui exerce la même activité sans licence, il y a une grande différence.
    Louer un box à un particulier, tout va bien au début, puis au moindre problème, les choses se compliquent. Donc rien de tel qu’un service de pro.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *