Garde-meuble et self stockage : 5 signes qui montrent que les prix de vos box sont trop bas

Avez-vous peur de voir partir vos clients garde-meuble si vous augmentez vos prix ? Si oui, vous n’êtes pas le seul.  La plupart des managers de self-stockage peu expérimentés ont une approche fondée sur la peur quand il s’agit de gestion des recettes. La réalité est que vous devriez reconsidérer votre position sur les augmentations de loyers et les changements de tarif.  Voici 5 conseils pour vous aider à voir si vos tarifs de location box doivent être ajustés :

 

1)      Vous avez beaucoup de demandes : Si votre taux d’occupation sur une taille de box est égal ou supérieur à 90%, vous avez besoin d’augmenter votre prix.  En revanche, si vous avez beaucoup de demandes et que le box self-stockage ne se loue pas, c’est sûrement que votre tarif est trop élevé. Les augmentations de loyers comblent souvent les prix à la baisse de certains boxes qui ont du mal à se louer.
2)      Vous évitez d’augmenter vos loyers : Certains managers ne veulent pas augmenter les loyers des espaces de rangement. Les managers ont peur que les clients se plaignent ou pensent que les boxes à louer plus chers seront difficiles à louer. Votre centre de location box n’a peut-être pas tous les avantages, mais s’il est bien géré, vous pouvez facilement actualiser vos tarifs. Pour un garde-meubles avec une ouverture récente, vous devriez attendre les 70% de taux d’occupation global du centre d’entreposage, avant d’actualiser vos tarifs (nouveaux clients et grille tarifaire). Et, actualiser les prix des box à louer supérieurs à 85%.
3)      Vous n’avez pas de programme de gestion des tarifs : Vous pouvez facilement caler une date. Par exemple, tous les 6 mois ou une fois par an. Assurez-vous avant que votre contrat de location permet de faire une augmentation de prix. Informez les clients par courrier ou e-mail au moins 30 jours avant la hausse du prix.
4)      Vous n’êtes pas sûr de la concurrence : Appelez vos concurrents comme si vous étiez un prospect. Renseignez-vous sur les prix. Essayez de déduire le taux d’occupation d’un box de stockage « x ». Si le tarif du box de votre concurrent est plus élevé, c’est sûrement qu’il est quasi-plein sur cette taille de box a louer.  Et que vous n’êtes pas assez cher. Si vous concrétisez beaucoup de demandes (limite 100%), même si vous êtes chers, il est sûrement possible d’augmenter encore un petit peu le prix.
5)      Vous n’allez pas augmenter les tarifs continuellement : Si vous n’avez jamais augmenter votre grille tarifaire sur une base continue, vous avez la possibilité de le faire et de créer un écart avec les loyers des clients existants. Cet écart permettra d’augmenter vos clients existants. Par exemple, si un client actuel paie 90 euros et que vous augmentez le prix de votre grille tarifaire à 100 euros, il y a un écart entre le prix payé par le client actuel et le potentiel de loyer que votre garde meuble pourrait gagner si tout le monde payait ce loyer de 100 euros. Lorsque vous augmentez votre grille tarifaire, vous augmentez automatiquement le potentiel de ce que vous pouvez gagner.
Le rôle du logiciel de gestion : Les gros opérateurs comme Shurgard ont des personnes dédiés à l’actualisation des tarifs avec un logiciel automatisé, des statistiques… C’est une différence avec les indépendants.  C’est là que les petits opérateurs perdent du terrain. Alors, quelle est la solution ? Vous pouvez le faire avec un logiciel de gestion tel que Space manager, Stor-it, Win box manager, Buxida. Vous pouvez entrer beaucoup de critères et le logiciel fera le nécessaire automatiquement. De petites augmentations au fil du temps augmenteront les revenus de votre centre de location de boxe self-stockage. Statistiquement, il y a peu de locataires qui partent en raison d’une augmentation raisonnable.Ces conseils vous sont donnés gratuitement par le site www.location-gardemeuble.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *