Comment éviter les parasites dans votre box de stockage ?

Aucun locataire de garde-meuble ne souhaite ouvrir la porte de son box de stockage et découvrir des trous dans ses meubles en bois, de l’urine de souris ou de rat sur ses cartons, des cafards qui se faufilent entre les objets ou des punaises et autres bêtes insolites dans le canapé ou le matelas. Un local ou un box de rangement où est entreposé des cartons de déménagement, des meubles tapissés et rembourrés et autres choses est une cible parfaite pour les rongeurs et les nuisibles de tout genre. La plupart des personnes crient quand elles voient ce type d’insectes ou de bêtes à la maison. Imaginez votre réaction quand vous rendez visite ou récupérez vos effets personnels ou professionnels après une durée plus ou moins longue de stockage en garde-meubles.

Selon Arnaud Mulhem, directeur du site Location-gardemeuble.fr, « la plupart des box de stockage sont très vulnérables aux invasions de rongeurs, nuisibles et insectes en tout genre. Quand on loue un box de stockage individuel, il est assez courant que la durée d’entreposage dure quelques semaines, des mois ou des années. Cela signifie que le laps de temps qui va se passer avant qu’un locataire ou un propriétaire s’aperçoivent de l’invasion, il est souvent trop tard ! Il est important de savoir que si le départ d’une invasion ne vient pas de votre box, cela peut venir de votre voisin. Le plus souvent, les petites bêtes se propagent assez rapidement. Ce n’est pas le numéro du box qui va l’arrêter ! ».

 

Selon David, employé chez ISS, « les rongeurs se reproduisent très rapidement. Un petit couple peut devenir rapidement une belle colonie. Cela deviendra un réel problème majeur quelques semaines plus tard ». Il ajoute « une souris enceinte vivant dans votre box de rangement peut ruiner toutes vos affaires et le coût financier peut être considérable. Les cafards, les fourmis, les punaises sont d’autres petits nuisibles assez destructeurs ».

Avec des annonces de particuliers qui louent des caves, des greniers ou des garages, il est conseillé de vérifier à 3 fois avant d’entreposer ses affaires à l’intérieur de l’espace à louer.

Les professionnels du self-stockage et du garde-meuble connaissent bien cette problématique. Comme c’est leur métier, de garder vos biens en excellent état (il en va de leur réputation !) et qu’ils ont à faire à des centaines et des centaines de locataires, ils prêtent une attention toute particulière à ce problème.

Un locataire de box, quel qu’il soit, devra toujours être très attentif à cette question. En plus de la sécurité des lieux, du prix du garde meuble et de l’accès aux biens, ce point est primordial.

Alors, qu’est-ce qu’un locataire peut faire pour lutter contre ces parasites ? Voici 9 conseils.

 

1. Demandez au personnel du centre de stockage que fait-il pour lutter contre les parasites

Avant de louer un espace de stockage, renseignez-vous auprès du propriétaire.

«Les centres de stockage de haute qualité (la plupart des garde-meubles professionnels) ont des contrats avec les entreprises de lutte antiparasitaire. Elles traitent aussi bien l’accueil, les box, les couloirs et les petits recoins. Cela rend beaucoup plus difficile la présence de parasites dans l’établissement et donc dans votre box et celui des voisins », explique Arnaud, qui a travaillé chez un des plus gros loueurs de self-stockage dans le monde.

 

2. Vérifiez les alentours.

Il existe de très beaux centres de stockage avec des espaces paysagers dignes de petits parcs et jardins. Le mieux est que les arbustes et autres aménagements paysagers soient éloignés de votre box de stockage.

Aussi, si des poubelles sont présentes sur place. Veillez à ce qu’elles soient bien fermées et vidées régulièrement.

 

 

3. Option boîtes en plastique

Nous sommes très nombreux à utiliser des cartons de déménagement classiques. Malheureusement, cet emballage est une proie facile et aimé des rongeurs. Nous préconisons donc d’utiliser de préférence, des boîtes en plastique. Elles présentent de nombreux avantages. On peut les fermer facilement et hermétiquement. Elles s’empilent bien et permettront un gain de place dans le box de stockage individuel. Et, les rongeurs auront beaucoup plus de mal à s’incruster à l’intérieur. Bref, vos affaires seront plus en sécurité que dans un carton classique.

 

 

4. Nourriture à proscrire !

Avant d’entreposer des affaires dans un local, nettoyez soigneusement les ustensiles de cuisine, le four, les plaques de cuisson, le frigidaire, les placards, le congélateur et tout ce qui touche à la nourriture. Evitez de stocker de la nourriture à l’intérieur d’un meuble ou d’un appareil électroménager.

Il est possible que lors de votre déménagement et de la mise en garde-meubles, vous vous restauriez avec des pizzas ou des sandwiches. Si l’heure de votre repas coïncide avec la mise en box, ne laissez pas les miettes au sol. Au risque d’attirer les petites bêtes ravageuses.

 

 

5. Maintenez vos meubles hors du sol

Arnaud recommande de stocker vos affaires à 10 centimètres du sol. Cartons, meubles, matelas… seront stockés sur une palette en bois, par exemple. Cela peut empêcher quelques petits parasites de se cacher. Et comme l’on ne sait jamais, en cas d’inondation par le sol, vous minimiserez les dégâts.

 

 

6. Envelopper bien les meubles rembourrés.

Avec du plastique, emballez correctement les meubles rembourrés, les oreillers, les rideaux, les matelas…

Les mites aiment le tissu. Les rats aussi, même si ces derniers aiment beaucoup de choses. Une couche de plastique rendra l’accès un peu plus difficile à ces bêtes.

 

 

7. Utilisez des moyens de dissuasion.

Afin d’éviter d’endommager vos affaires, il existe des moyens de prévention. Les boules de coton imbibées d’huile de menthe poivrée ou de blocs de lavande et de cèdre sont des moyens de dissuasion naturels. Equipez votre box de rangement !  Vous pouvez également utiliser les pulvérisateurs habituels contre les nuisibles, placer des pièges à souris ou à rats le long des parois murales et proche de la porte.

 

 

8. Une surveillance au top

Rendez visite à vos effets personnels régulièrement. Soyez attentif à tout signe d’infection. Et, signalez immédiatement toute anomalie au responsable du centre de stockage.

 

 

9. Faîtes appel aux experts

Faire appel à un professionnel de la lutte contre les parasites et nuisibles en tout genre dès que vous avez le moindre doute. Ce dernier est en mesure d’évaluer le problème et de vous présenter différentes solutions afin d’éviter des dommages potentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *