Comment déménager son serpent ?

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un serpent et vous vous demandez comment faire pour déplacer votre animal ? Ne soyez pas inquiet, les équipes du site Location-gardemeuble.fr ont demandé à un spécialiste qui a déjà déménagé une cinquantaine de serpents en un seul déménagement !

Si vous disposez d’un mamba noir, une vipère, le fer de lance, un anaconda, un cobra, un Taipan du désert, un roi Cobra ou un crotale du Texas, nous vous conseillons une extrême vigilance car ils font partis des serpents les plus dangereux de la planète. En revanche, si vous avez chez vous un serpent dit domestique comme un Python royal, un serpent des blés (couleuvre américaine), un énorme boa (un serpent constricteur), un docile serpent roi de Californie (Sa tête ne se distingue pas vraiment de son corps)… vous pouvez suivre ces conseils.

Beaucoup trop de personnes abandonnent leur serpent avant de déménager. Avec une bonne planification, votre serpent domestique arrivera sain et sauf dans votre nouveau logement.

Transportez-le dans une enceinte séparée

Normalement votre serpent est dans son terrarium ou dans sa cage à serpent. Nous vous conseillons de ne pas transporter votre animal à l’intérieur. Lors de votre déménagement, un objet lourd pourrait tomber sur le récipient en verre et le casser. Il est donc conseillé d’utiliser une caisse en plastique (vérifier que le couvercle ferme bien). Faîtes de petits trous (pas plus gros que votre serpent !) sur le couvercle afin que votre serpent puisse respirer. Pas de trous trop grands, sinon le serpent pourrait s’échapper. Vous vous imaginez en train de chercher votre animal au milieu de tout vos meubles ou dans votre voiture ! Les serpents sont de vrais rois de l’évasion. Soyez donc vigilant.

Le contenant est très important. Il doit contenir des cachettes (le serpent a besoin d’évoluer à couvert et de pouvoir se cacher sous ou dans quelque chose : souche, « grotte », feuillages etc.).

Question alimentation

Evitez de nourrir votre animal quelques jours avant le déménagement. Généralement 2 ou 4 jours avant le jour J, selon les espèces. Si vous êtes un amoureux des serpents, vous devez sûrement savoir que les serpents ont une digestion très lente. Je suis sûr que vous ne souhaitez pas que votre serpent ait de la nourriture non digérée dans son estomac pendant le transport ! Il peut régurgiter. Cela est mauvais pour votre animal car dans certains cas, cela peut entraîner la mort.

Diminuer son stress autant que possible

Comme pour un être humain, un déménagement est stressant pour un serpent. Il faut donc diminuer son stress. Examinez bien votre serpent. Des signes peuvent vous alerter : il bouge beaucoup plus que d’habitude, il est alerte, il pousse sur le couvercle de la boîte, il essaie de s’échapper, il est agressif, il siffle, il est en état de léthargie, il ne mange plus… Pour faire baisser le niveau de stress, vous pouvez mettre votre animal dans un sac à serpent en tissu opaque conçu pour le transport.

Pour diminuer le stress de votre serpent, l’environnement aura un impact. Faîtes donc bien attention pendant le transport. Evitez les nombreux passages devant la vitre, les vibrations trop importantes. Cela fatigue votre serpent. Soyez vigilant sur la luminosité. Le serpent a essentiellement une activité nocturne. Evitez de le laisser dans une pièce où la lumière reste allumée trop tardivement. Cela peut dérégler le cycle jour/nuit de votre serpent. La conséquence sera d’augmenter son degrés de stress.

Un climat adéquat

En cas de transport, certaines mesures doivent être prises telles que maintenir une bonne température. Il est possible que vous ayez besoin d’une source de chaleur afin que votre serpent puisse s’enrouler autour. Si vous déménagez par temps froid, utilisez des chauffe-mains. Attention à ce que la température ne soit pas non plus excessive. Si cela est trop chaud pour vous, ce sera trop chaud pour votre serpent.

Il est important que la boîte soit suffisamment grande pour que votre serpent puisse s’éloigner de la source de chaleur, s’il en a envie. Généralement quand il a trop chaud.

Vérifiez la législation

Si vous déménagez dans un pays étranger, il est possible qu’un serpent autorisé en France, ne le soit pas dans un autre pays. Renseignez-vous bien sur la législation locale.

Soyez franc avec votre hôtel

Entendez par hôtel, un vrai hôtel ou la chambre d’un ami. Si vous devez dormir ailleurs que dans votre logement personnel, veillez à ce que votre animal soit accepté et autorisé. Planifiez !

Besoin d’espace

Une fois le trajet du déménagement terminé, installez la cage ou son enclos sans tarder. Ouvrez doucement le couvercle et prévenez votre serpent. Laissez assez d’espace à votre serpent pour circuler. Laissez-le tranquille et ne le manipulez pas pendant quelques jours. Votre serpent déteste être manipulé. Vous venez de lui infliger une épreuve stressante, il a besoin de s’acclimater et de se détendre seul. Le serpent est un animal très timide. Il aime vivre caché. Si vous êtes le détenteur d’un python royal, ce serpent très populaire parmi les terrariophiles est particulièrement connu pour sa sensibilité.

La réaction du serpent face à une situation stressante dépend du patrimoine génétique du serpent, de son état physiologique, de son vécu, mais aussi de l’intensité et de la durée du stimulus.

En revanche, si vous, le propriétaire du reptile, vous manquez de place et devez faire appel à une société de garde-meubles, il est interdit d’entreposer votre serpent à l’intérieur de votre box de stockage. Et oui, votre serpent est votre ami, et comme son propriétaire, il ne dort pas dans un box qui sert à ranger des meubles, des outils, des vêtements ou des cartons de déménagement.

Pour ceux qui sont intéressés par les serpents ou pas !

https://www.reptiligne.fr/

http://www.serpentsdefrance.fr/

https://www.hobbyreptiles.com

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *